Merci à Monsieur Kléber Mathon pour  cette  première page du dossier figurant dans  la revue n° 14 de la page 25 à la page 29

 

 

 

Avant la guerre de 1914-1918, bistrots, estaminets, cafés et autres buvettes fleurissaient dans notre commune. D’aucuns parlent d’une bonne cinquantaine. Ecourt comptait environ  2 000 habitants. Au fil des années le nombre d’établissements n’a cessé de décroître. Dans les années 50, il en restait une bonne vingtaine. Aujourd’hui, on en recense : deux dans le village et deux en rase campagne. Dans cette première partie nous évoquerons ceux qui se trouvaient au centre du village et pour commencer, la Marmite fleurie qui faisait également restaurant et qui cessa son activité en 2001. Auparavant c’était l’Hôtel du Commerce. Ce café a été racheté par la commune pour y installer deux logements, une garderie et le restaurant scolaire. 

 

M. Paul Leclercq et Madame en 1978 à Paris pour recevoir le Panonceau d’argent de l’Union commerciale d’Ecourt par le ministre Jacques Barrot "

 

 

 

 

La Marmite fleurie. Située au carrefour de la rue H. Barbusse et de la rue du Préhaut, son emplacement apparaît sur une photo du début du 20ème siècle, il portait l’enseigne :

     

 Café tenu par Malderrez "

 

 

 

Après la Première Guerre mondiale il fut reconstruit sous sa forme actuelle. Il devenait l’Hôtel du Commerce, tenu par M. et Mme Hutzler durant les années 1930. Louise et Maurice Dorchies Legros leur succédèrent de 1939 à 1966.

 

Siège social de l’Union musicale et des Joyeux Trompettes, c’est aussi là qu’avaient lieu les répétitions et le repas annuel de la Sainte Cécile. Il fut le premier café à posséder un baby-foot au début des années 50.

 

En 1966 c’était l’arrivée de M. Vignolle qui modifia l’enseigne sous l’appellation  ‘La Marmite fleurie’.

Lui succédèrent Mme et M. Jacques Cuypers de 1971 à 1986.

 

En 1987, arrivée de M. et Mme Wacquez. Ils furent les derniers à tenir ce café restaurant jusqu’au 21 décembre 2001, date de la fermeture définitive.

La famille de Paul Leclercq, brasseur, en était propriétaire.

 

 

L’Hôtel du Commerce entre les deux guerres et l’intérieur avant transformation en nov. 2008

 

Mme & M. Dorchies Legros

Mme & M. Jacques Cuypers

gabriel.tetar@orange.fr

LES AUTRES PAGES

Ecourt Accueil

Plans & géographie

Histoire et Géographie

Son Passé

Le sarcophage mérovingien

Sculptures du paléolithique

La Satis

L’ancienne Eglise d’Ecourt

Les Lieux

La page photos

La  page photos 2

Chapelles & calvaires

Le Cercle d'Etudes Historiques

Le C E H Activités et visites

 Ecourt   la  J S E

La Voie de 60

La Tornade

Le cimetière allemand

Guerre 1914-18 photos

2 destins tragiques

Ecourt depuis 70 ans

Ecourt Au fil des Siècles

Ecourt Les Centenaires

Ecourt Les Cafés d’Antan

Peintures des Marais Ecourt

Lécluse La Durandal

Lécluse Les Brasseries

Rumaucourt la Cense d’Osvillers

Saudemont Occupation en 1914

Mairie  Activités & Fêtes

Les Vanneaux & le Cyber centre

Activités Autres villages

Liens Histoire & Patrimoine

Liens avec les activités sociales

Services & Artisanat